L'histoire de son blason...


MASSINGY : Mot venant du latin MAXIMIACUS, 
domaine d'un gallo-romain nommé MAXIMIUS ou MATRIMIUS

"D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; au chef parti ,
au 1 : de gueules papelonnées d'or
au 2 : de sable à l'épi de blé d'or posé en barres "

 
La commune a repris les armes au lion de la famille de Charansonnay, qui apparaissent aussi sur l'écu de Saint-Félix et de Marigny-Saint-Marcel.

Le lion rappelle que cette famille posséda au Moyen-Age le château du même nom (situé aujourd'hui à l'extrémité sud-est de la commune ) avant de passer au XVIIIème siècle aux Maillard de Tournon.

Le papelonné évoque le fourneau à tuiles, mentionné sur la mappe sarde, qui appartint à la famille de Mouxy. La tuilerie se transforma ensuite en poterie. Cette poterie de Renex, dirigée notamment au         XIXème siècle par la famille Kibler, produisit essentiellement des objets domestiques avant de cesser son activité en 1901.
Quant à l'épi de blé, il indique que l'Albanais, et particulièrement le canton de Rumilly, furent surnommés le "grenier de la Haute-Savoie".

Les armoiries de Massingy ont été adoptées par une délibération du conseil municipal en date du 28/08/2003

blason_def.png